mardi 21 novembre 2017

L’écriture inclusive


L’écriture inclusive est une « agression de la syntaxe par l'égalitarisme» qui donne « des mots illisibles », et fustige « une réécriture qui appauvrit le langage » - Raphaël Enthoven

Raphaël Enthoven n’hésite pas à évoquer la novlangue dans le roman 1984 d’Orwell : car dans les deux cas « c’est le cerveau qu’on vous lave quand on purge la langue ». Pour lui, la langue est une « mémoire dont les mots sont les cicatrices » et il serait donc vain de s’imposer « un lifting du langage qui croit abolir les injustices du passé en supprimant leur trace ». Lu dans la presse

L’intelligibilité de la langue
Tout vocable devra comporter sa double nature, « une subtilité » qui ne concerne pas le féminisme universel car en matière de sexisme le langage n’est pas, loin de là, la première des agressions
La féminisation des titres doit relever de l’usage et non de l’inesthétique codification
j’écrirai toujours et toujours, n’en déplaise aux féministes de boudoirs – une écrivain – elle est une écrivain d’un immense talent – madame la Ministre - …. la ministre la plus populaire du.... - à madame la Procureur, ajouter un [ e ] n’apporte rien en revanche j’aime lire non pas « les hommes de bonne volonté » mais « les personnes de bonne volonté » - écrire « ceux-là et celles-là qui se dressent... » est carrément stupide car ceux-là [ femmes et hommes ] est neutre de genre – elle est Ambassadeur de France – elle est Préfet du département de … elle est la Maire de la ville de....et non la Mairesse de …. elle est ébéniste – elle est urbaniste – elle est architecte – elle est paysagiste ou ingénieur-paysagiste – une estafette ou une ordonnance est un métier d’homme dans l’armée qu’il faudrait masculiniser ? - et j’en passe... et des meilleures
École d’ingénieur.e.s - c’est une trouvaille pas vraiment ingénieuse pour ( tenez-vous bien ) un Conservatoires des Arts et métiers - - au fait métier, « c’est masculin ou féminin » – profession « on sait pas »
Franchement, où est le problème.... poursuivre ce débat ? - Non merci - pour moi, je m’arrête à cette page - je laisse le soin de s’y employer à ces « féministes de la classe de Caroline De Haas préoccupés » par l’élargissement des trottoirs dans les quartiers où des phallocrates d’un autre âge entendent interdire aux femmes de circuler librement
c’est un peu comme l’écriture inclusive, les trottoirs y sont un peu trop étroit d’esprit, mais, dans ce petit monde très médiatisé qui manifestement semble ignorer que le français n’est pas tant un problème de structure que d’usagemieux encore : qui sait vraiment dans ce microcosme d’absolutistes si peu artistes que ce ne sont pas les cheminots qui parfois font grève, mais les trains ? - quand, sorti d’on ne sait d’où, ce n’est pas un camion fou qui a renversé un piéton ou encore quand une personne me téléphone par erreur et s’excuse de s’être trompée, je lui répond toujours que pour se tromper il faut ( au moins ) être deux, mais que plus vraisemblablement elle a faire une erreur de numéro – enfin, bon le politiquement correct a encore de beaux jours devant lui, mais ce sera sans moi
Fausse route
L’écriture inclusive est au féminisme ce quune théocratie est à la liberté de la pensée – CRAB

Suites : déroulé d’articles
https://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=f%C3%A9minisme+universel



dimanche 19 novembre 2017

Le bouffon de la République


Accuser d'islamophobie « est une arme contre la laïcité », « un stop absolu, l'interdiction de parler » - Élisabeth Badinter

Ici, il me paraît indispensable de rappeler, une fois de plus, que l’affaire Riss-Plenel n’est pas le reflet d’une simple polémique entre rédacteurs de deux journaux ou hebdomadaire, ( dont parait-il, aux dires de certains cercles proches du pouvoir le Président de la République enveloppé d’un manteau de bure couleur bleu azur profond assez lyonnais sur les bordures n’aurait pas lieu de s’en mêler – étonnant, non ! ) mais cependant sur le fond l’affirmation de la haine, de l’appel à la censure de la liberté d’expression et en l’occurrence de l’appel au meurtre pour en finir avec la Rédaction des Charlie lancé urbi et orbi par Edwy Plenel et ses apôtres ne peut, en aucun cas, ne pas faire l’objet d’une condamnation sans appel

De nombreux laïques reprochent à l’Observatoire de la laïcité de Jean-Louis Bianco et Nicolas Cadène d’avoir presque systématiquement choisi de défendre une approche relevant de l’œcuménisme angélique ( rôle que devraient tenir plutôt les leaders religieux ) au lieu de défendre la laïcité contre ceux qui la déforment ou la mettent en danger

Sur Manuel Valls
« Comme maire d’Évry, il a fait des choses intéressantes, il n’y a pas de doute. Mais Manuel Valls est maintenant dans cette proposition autoproclamée de gardien de la laïcité, comme s’il en a le monopole », a ce culot insondable de déclarer Jean-Louis Bianco

comme-comme, mais rarement auteur à la hauteur d’une bonne com, patron de l’observatoire de la laïcité, en exercice depuis Hollande, il n’a jamais, à aucun moment durant sa mandature, proposé d’abroger le Concordat religieux en Alsace-Moselle ni de mettre fin au subventionnement anti-laïque, sorte de détournement de l’argent public concédé à des écoles confessionnelles majoritairement chrétiennes pour passer l’essentiel de son temps, en lien avec l’actualité, à nier, contre la Laïcité et le Fait Évolution, les incessants assauts théocratiques émanant des divers mouvements musulmans qui outre le port du voile 1 qui n’est pas un signe ostensible religieux, d’une part ou entre-autres, voudraient que l’on enseigne à l’École que la planète terre, ainsi qu’il est dit dans le coran, est plate - que la femme est complémentaire de l’homme avec la fonction exclusive de se consacrer à la reproduction et à la transmission de la religion à leurs enfants
1 Dorsa Derakhshani ( 18 ans ), jeune joueuse d'échecs prometteuse, a vu ses espoirs d'intégrer un jour l'équipe nationale d'Iran anéantis
Le motif : n'avoir pas porté le voile lors d'un tournoi en Espagne

L’espérance, c’est ce que promet la religion pour plus tard, le progrès, c’est pour tout de suite : les droits attachés aux libertés individuelles par exemple que ne supportent pas les représentants des hiérarchies monothéistes
Ce bouffon de la République qui se situe à la périphérie de l'islamosphère dont le principal porte-parole Edwy Plenel, depuis toujours, sourd et aveugle à l’islamisme s’est totalement démasqué sur la place publique, quand sort l’affaire de son fidèle compagnon de route l’homme au double discours sans cesse reconduit, le sus-nommé Tarik Ramadan dont nous savons que sa devise " voilée ou violée ", désormais, pour l’éternité fera sa gloire dans la sphère musulmane la plus particulièrement moyenâgeuse d’entre-toutes

La laïcité est l’outil de la liberté de défendre la liberté de la pensée et non de la liberté de penser qui est propre à l’identitarisme ( à ne pas confondre avec l’identité ), elle autorise avant tout le droit au doute et même d’aller jusqu’à douter de nos propres doutes
Quelque soit les époques, la religion à beau se présenter sous les masques les plus divers elle demeure un totalitarisme primitif et trouve sa meilleure expression dans ses tentatives d’abaisser ou de faire régresser en période de crise économique le statut des femmes – faut observer que dans ce domaine d’inculture l’islam y excelle un peu partout dans le monde
Le mot Dieu n'est pour moi rien d'autre que l'expression et le produit de la faiblesse humaine. Albert Einstein
Ne pas maintenir à l’école dans l’enseignement de la laïcité la supériorité de la science sur la croyance est un crime contre notre culture, contre les droits des femmes ou encore plus directement contre notre humanité
Cette partie de l’« élite » aux antipodes de la liberté pour tous, de la protection assurée pour tous contre tous les totalitaires, composée de faux-culs très médiatisés principaux ennemis des valeurs de la République, de la loi commune placée au-dessus des lois de chacun des dieux inventés par de de sectaires monothéistes est parvenue, ( par le biais de Régis Debray, de Najat Vallaud-Belkacem avec la complicité coutumière d’une gauche qui depuis Mitterrand n’a cessé de trahir la laïcité, tout ce beau monde plus ou moins indirectement soutenu par une droite contre-productive ), à introduire à l’École publique l’enseignement de l’histoire du fait religieux sans proposer en contrepartie d’enseigner l’histoire du fait athée - sans omettre tous ceux qui voudraient que la construction des mosquées soient financées avec les deniers de tous les contribuables, alors que même parmi les gens qui travaillent certaines familles, toujours plus nombreuses, sont sans logement - au même titre que depuis de nombreuses décennies on ne construit pas pour loger, sans exception, tous les étudiants, mais encore l’incroyable manque d’habitats sociaux ou encore intermédiaires, ce qui, au sein de notre société, concoure dramatiquement à accentuer les inégalités
En 2016, Jean Glavany, Françoise Laborde et Patrick Kesse, avant la disparition de la gauche au pouvoir, s’étaient mis en retrait des travaux de l’observatoire d’une neutralité douteuse, étonnement dirigé par un protestant également socialiste au lieu d’une communication collégiale composée de personnes qualifiées dans la plus parfaite parité d’incroyants et de croyants – CRAB

Suites : Prières de rue - 2017
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/prieres-de-rue-2017.html

Suites 2 : Nov-antisémitisme
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/nov-antisemitisme.html

Suites 3 : déroulé d’articles sur le thème de la laïcité
http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=La%C3%AFcit%C3%A9



vendredi 17 novembre 2017

Un éléphant - ça Trump énormément


ou plutôt inversement
 
L'administration Trump autorise l'importation de trophées d'éléphants
L'administration Trump a ré-autorisé, ce jeudi, les chasseurs américains à importer des trophées d'éléphants tués au Zimbabwe. Une décision qui va à l'encontre des programmes de protection de cette espèce menacée, et qui a provoqué la colère des associations de défense des animaux



 
Suites : Le rhinocéros et la mort
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/le-rhinoceros-et-la-mort.html





Prières de rue - 2017


« Les convictions sont des ennemies de la vérité plus dangereuses que les mensonges » Friedrich Nietzsche - [ Humain, trop humain ]
 
Dans notre République laïque plus de 60 % de nos compatriotes sont sans religion avec une majorité athée

Prières de rues : on n’y coupe pas rebelote et rebelote
Lâcheté ou manque de lucidité de la majeure partie de « notre classe politique » : Faut-il, sans cesse, rappeler que dans les pays musulmans ( modérés ? ) qui donc ne sont pas l'État islamique sont assassinés ou emprisonnés les athées et les homosexuels – que dans ces mondes dominés par des musulmans les femmes sont privées de liberté ?

La laïcité, une fois de plus, bafouée
Hier, un avocat défendeur des associations musulmanes convoqué pour débattre sur le plateau de BFMTV, sans que cette chaîne de télévision coutumière du fait n’aie recours à un contradicteur athée ou encore à un défenseur de la laïcité qualifié a donc monopolisé la parole pour justifier les prières de rue en avançant l’argument rabâché depuis plus de quinze ans, c’est-à dire : l’occupation de la rue est due à l’insuffisance de place dans la mosquée locale
( en attendant la construction d’une mosquée de remplacement dont en outre qu’ils aimeraient, ce qui est un comble et une atteinte à la laïcité, voir financer avec les deniers de tous les contribuables )
De ce fait, personne pour faire observer à cet avocat sans contradicteur que c’est au musulmans de s’adapter en faisant plusieurs offices au lieu d’encombrer l’espace public sans omettre de parler des personnes chez-elles dans cette rue qui estiment ne pas avoir à subir devant leurs fenêtres chaque vendredi l’exhibition cultuelle d’une des minorités religieuses... quand, en outre, sur le fond, nulle personne ne peut ignorer que par le biais de ses « textes sacrés » cette religion place les lois de son dieu au-dessus des lois communes, d'où l'impossibilité d’exercer le culte tout en adhérant aux valeurs communes d’une Nation Laïque - CRAB

En 2011 j’écrivais : Prières de rue et l'argent public
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2011/03/30/0-prieres-de-rue-et-l-argent-public.html

Suites 2 : Soad Baba Aïssa, la voix de la raison
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/la-voix-de-la-raison.html

Suites 3 : Fawzia Zouari et les autres
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/fawzia-zouari-et-les-autres.html



jeudi 16 novembre 2017

Images de l’islam et des islamistes




« Dès qu'aujourd'hui, on veut lier le présent avec le passé, on est réactionnaire. Donc on est réac, donc on est facho, donc on est vichyste, donc on est pétainiste, et donc c'est Adolf Hitler…», ironise Michel Onfray

Charlie Hebdo
L'édito de RISS, que vous avez été nombreux à partager :
Jamais
Que dire de plus sur la polémique autour de la dernière couverture de Charlie Hebdo, après avoir lu, sous la plume de Fabrice Nicolino, la trajectoire édifiante du célèbre directeur de Mediapart ? Plus grand-chose. Cependant, nous nous permettrons d’ajouter une dernière remarque.
Il est une phrase prononcée par Edwy Plenel qui mérite attention : « La "une" de Charlie Hebdo fait partie d’une campagne générale de guerre aux musulmans . »
On peut passer l’éponge sur beaucoup de choses, et penser que parfois les passions font dire des choses excessives et caricaturales. Il est certainement arrivé aussi à Charlie de céder à cette tentation de forcer le trait. Il en est ainsi du débat public et des polémiques tel qu’ils ont cours dans une démocratie.
Mais cette phrase, « La "une" de Charlie Hebdo fait partie d’une campagne générale de guerre aux musulmans », nous ne l’oublierons jamais.
D’abord parce que Charlie Hebdo n’a nulle envie de faire la guerre à quiconque. Ensuite parce que Charlie Hebdo, tout en affirmant son athéisme et son attachement à la laïcité, respecte le droit de chacun de croire et de pratiquer sa religion dans le cadre défini par la République. Il n’y a aucune guerre à mener contre ceux qui respectent ces règles élémentaires.
Mais dans le logiciel Plenel, critique et satire sont métamorphosées en actes de guerre. En un instant, Plenel, le Rouletabille de l’investigation, range sa carte de presse derrière laquelle il se cachait, et brandit celle d’un procureur qui envoie à l’échafaud les ennemis du peuple.
Cette phrase, « La "une" de Charlie Hebdo fait partie d’une campagne générale de guerre aux musulmans », nous ne la pardonnerons jamais.
Car en la prononçant, Plenel condamne à mort une deuxième fois Charlie Hebdo. Cette phrase n’est plus une opinion, c’est un appel au meurtre. Mais un appel plus distingué que ceux que nous recevons sur les réseaux sociaux, rédigés par des gens au QI de poisson rouge. Cette phrase, qui désigne Charlie Hebdo comme un agresseur supposé des musulmans, adoube ceux qui demain voudront finir le boulot des frères Kouachi. Cette phrase, qui parle de notre journal satirique comme d’une arme de guerre, acquitte déjà ceux qui nous tueront demain.
Le « Oui mais » d’Edwy Plenel, quinze jours après la tuerie du 7 janvier, n’était pas une maladresse. C’était un message en direction de ceux qui avaient besoin de légitimer le massacre de nos amis. La phrase « La "une" de Charlie Hebdo fait partie d’une campagne générale de guerre aux musulmans » de novembre 2017 est la conclusion du « Oui mais » de janvier 2015.
Indiquer aux djihadistes leurs futures victimes ne relève pas de la liberté d’expression. Si demain on nous liquide tous, si demain nous ne sommes plus là, espérons qu’il subsistera quelques courageux qui demanderont justice contre ceux qui nous auront frappés, mais aussi contre les esprits qui les auront armés.
RISS

Suites :


mercredi 15 novembre 2017

Louvre Abou Dhabi


Attendu que dans ces régions, hantées par des peuples premiers et tribaux totalement empartriarqués, dominées par les islamistes - à ce point culturellement Abou Dhabitudes qu’il n’est même pas pensable, pour le commun des mortels, qu’une femme puisse prendre un homme dans ses bras ?

Abou Dhabitudes autant que de préjugés sur les femmes, ils sont les peuples morts-vivants de ces mondes désincarnés normés par un passé désormais obsolète - seules bon nombre de femmes et les quelques trop rares hommes lucides sont à plaindre - mais en ce qui concerne l’avenir de notre pays - rien n'est perdu, bien au contraire, ennemie du corps A l'idéologie islamiste disparaîtra aussi vite qu'elle est apparue dans notre société

Ce ne sont pas les appels aux meurtres lancés urbi et orbi par Edwy Plenel et ses sbires qui détourneront du devoir républicain laïque ni de nos valeurs ou de notre humanité toutes les personnes de bonne volonté qui combattent le racisme, l’antisémitisme, le sexisme, l’athéophobie ou encore l’homophobie observé plus particulièrement aggravé dans des « textes sacrés » qui font du coran et de ses annexes par excellence la religion de l’irresponsabilité ( licite-illicite ) et la plus sectaire de tous les monothéisme 1 car les femmes insoumises et non voilées en Occident ainsi que un peu partout dans le monde sont toujours plus nombreuses bien décidées à s’émanciper de ces patriarcats sacralisés par la religion pour disposer de leurs corps ou de leur quotidien - partant : faire ce qu’elles veulent quand elles veulent A1CRAB
1 – L’invention monothéiste est la racine du pire des sectarisme, donc il ne s’agit pas, pour autant ici, de dédouaner les monothéismes antérieurs à l’islam

A Vidéos ( 2 ) : La sincérité têtue de l’anti-star
http://blvids.free.fr/Isabelle_Adjani_extrait.mp4

A1 Confession extrait
http://blvids.free.fr/V%C3%A9nus_%20confessions.mp4

 


Suites : Edwy Plenel - un cas de genre
https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/edwy-plenel-un-cas-de-genre.html

Suites 2 : Femme = séduction = diable
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2011/08/femme-seduction-diable.html